COPB

Immunothérapie

Principe de l’immunothérapie

Notre système de défense immunitaire joue un rôle important contre le développement d’un cancer. Mais parfois son action est insuffisante ou altérée par la présence d’une tumeur. 
L’immunothérapie est utilisée depuis longtemps dans la lutte contre certains cancers comme le mélanome (cancer de la peau) et les tumeurs rénales. 
Récemment un nouveau mode de traitement d’immunothérapie a été découvert. Ces médicaments restaurent l’efficacité du système immunitaire dont l’action a été inhibée par la présence de la tumeur.



L’immunothérapie, pour quelles tumeurs ?

De nombreux médicaments sont en développement, mais les Oncologues médicaux les utilisent déjà pour certains cancers de la peau (mélanome) , des poumons , de la sphère ORL et du rein. D’autres indications de traitement vont être proposées prochainement.



Comment se déroule le traitement ?

Actuellement ces traitements sont uniquement proposés par voie intraveineuse en cure (comme pour la chimiothérapie) toutes les deux ou trois semaines. 
Ils sont réalisés  en hôpital de jour à la Clinique Belharra ou à la Polyclinique de Saint Jean de Luz.



Des effets secondaires ?

L’immunothérapie nécessite une surveillance biologique par prise de sang des perturbations hormonales, rénales et hépatiques qu’elle peut provoquer. 
L’immunothérapie peut également entrainer des diarrhées et des problèmes pulmonaires. 
Des documents sont remis à l’issue de la consultation avec votre oncologue pour savoir comment gérer ces toxicités.